– Déconfiné·e·s avec Capturne –

Capturne, groupe de cinq gars lyonnais, se rangeant dans le style musical du groupe SMOG, ont sorti leur premier EP éponyme en novembre dernier. Ils nous emportent, nous guident à travers leur musique dans un endroit plus simple, un peu comme si nous étions au dessus des nuages, planants dans le ciel. Ils nous ont

– Confiné·e·s avec Eisbear –

Eisbear, groupe de cinq lyonnais revisitant les années 80 et la new wave d’une touche contemporaine bien à eux.  Déjà quelques scènes lyonnaises derrière eux comme La Marquise, Le Farmer ou encore Le Sonic partagées avec des groupes reconnus comme Surf Curse, Sparkling et Second Still. Une ambiance de sombre romantisme, teintée d’une esthétique mystérieuse à

– Confiné·e·s avec AVIONS –

Après une « pause », tout de même productive, de 3 ans, le groupe lyonnais AVIONS vient de sortir un nouvel EP 5 for nacho. Nous avons contacté Luc, Simon et Anthony pour une interview spéciale quarantaine.  Quels sont vos influences musicales (ou autre) pour vos musiques en général et pour ce dernier album ? Luc : Nos

– GANACHE – « Hikikomori, ça parle de renfermement sur soi même, de ne pas sortir, de ne rien faire… C’est créer une bulle musicale. »

Il y a un temps où le confinement n’existait pas, où voguer de salles en salles était presque banal, à la recherche de groupes et musiciens qui pourraient nous faire voyager un peu. Cette banalité nous manque, beaucoup. On se remémore alors nos derniers souvenirs, derniers instants partagés prenant le large, avec pour seul capitaine

– KITCH – « Calame exprimait ce rapport de force et de fragilité qu’on pouvait avoir dans le processus de création. »

Comme chaque samedi, tête baissé, c’est vers les salles de concert que nous nous dirigeons… Direction le Périscope, le 7 mars dernier, pour la Release Party du groupe Kitch. Ce soir là, les quatre membres du groupe lyonnais sortaient leur deuxième album Calame, comprenant 13 titres encore inédits. Un album complet, travaillé en profondeur, qui marque

9 questions pour Debate Club

Bon, on l’avoue traverser l’océan pour découvrir les trésors musicaux canadiens nous titille un peu… En attendant, de réunir les pépettes et d’avoir le Saint Graal (PVT, PVT, PVT – émoticône avec des étoiles dans les yeux), on a eu la chance de parler via écrans interposés avec Debate Club, sur leur nouvel album Phosphorescent

Suzane : « Mon album arrivera début 2020, il y aura du connu et de l’inédit »

Elle déchaîne les foules et est l’artiste qui se produit le plus durant tout l’été (Vieilles Charrues, Francofolies, Chien à Plumes…), Suzane est partout, sur toutes les bouches et dans toutes les oreilles. On a pu lui poser quelques questions avant son passage au Saint Rock festival. On y a parlé féminisme, Orelsan et mélange