Le doux punk de Gurr !

Rien de mieux qu’une soirée père/fille devant les Tracks d’Arte pour (re)découvrir ce qu’il se fait de mieux en matière de musique. Ce soir là : Gurr passait à la télé. Connues sur la scène underground berlinoise, elles apparaissent comme les nouvelles punkettes allemandes. Gurr – c’est une heureuse rencontre entre Andreya Casablanca et Laura

Odezenne livre un trip surréaliste et animé pour le clip de « Pastel »

Après le poétique « Au Baccara » , Odezenne a dévoilé hier soir  le clip  troublant de « Pastel » . Pour cela le groupe bordelais a fait appel une nouvelle fois au travail graphique et original de Vladimir Mavounia-Kouka qui avait déjà réalisé les clips  de « Dedans » et de « Bouche à Lèvres ».   Avec seulement deux couplets, chantés successivement par

Cléa Vincent flirte avec les insomnies dans son nouveau clip « Nuit sans sommeil »

Si Chris Marker nous parlait d’une vie « sans soleil », Cléa Vincent quant à elle, nous conte ses nuits « sans sommeil ». On l’avait découvert avec des tubes comme « Retiens mon désir » ou encore « J’my attendais pas » , la petite prodige de la pop minimaliste romantique Cléa Vincent a fait son grand retour en livrant son nouveau clip « Nuit

La nouvelle scène française à l’honneur dans les contrées du Beaujolais

Du 12 au 18 novembre, le festival Nouvelles Voix en Beaujolais reviendra pour fêter sa 14ème édition en plein cœur de Villefranche-sur-Saône et dans des communes voisines. Comme chaque année, la programmation avant-gardiste et moderne, révèle les talents émergents de la nouvelle scène française. Répartis dans une dizaine de lieux, plus d’une vingtaine d’artistes se

Ma Pauvre Lucette : « On essaye vraiment de raconter des histoires dans nos morceaux, de poser des univers » 

Le 13 Octobre dernier, on a discuté avec Ma Pauvre Lucette avant leur concert au Château du Rozier à Feurs (42). A mi-chemin entre variété, slam et chanson pop, ces tendres garçons chantent la disparition d’une amie commune : « Lucette, tu es partie trop vite. Ces mots sont pour toi. », voilà comment ils définissent ce

Anacortes : « On est enfermé en ville et on rêve de la plage d’Onisac »

C’est dans un bar-tabac du 7 ème arrondissement sobrement nommé « La Pipe » que nous avons rencontré les garçons d’Anacortes pour leur toute première interview. Devant une bière pression bon marché, sous les vapeurs de cigarettes et d’autres substances peu légales, on a fait connaissance avec leur électro-pop « un peu cool » comme ils aiment la décrire. Rencontre avec Quentin,