Si Chris Marker nous parlait d’une vie « sans soleil », Cléa Vincent quant à elle, nous conte ses nuits « sans sommeil ».

On l’avait découvert avec des tubes comme « Retiens mon désir » ou encore « J’my attendais pas » , la petite prodige de la pop minimaliste romantique Cléa Vincent a fait son grand retour en livrant son nouveau clip « Nuit sans sommeil » : futur hymne de nos nuits banches.

Pour annoncer son deuxième album, la jeune parisienne signée chez Midnight Spécial Record nous entraîne dans une idylle nocturne sur fond électronique.

Le clip signé Thomas Salvadore (Vincent n’a pas d’écailles) se dresse comme un autoportrait de l’artiste encré dans un paysage naturel naviguant entre lumière et obscurité.

 

« J’aime qu’il m’entraîne dans des nuits sans sommeil, j’aime qu’il m’éveille sans la lumière du soleil »

 

La date de sortie de l’album  n’est pas encore communiquée mais un concert le 9 avril prochain à la Cigale a déjà été annoncé.

 

Crédit photo : Kamila K Stanley