Sublimement Fracassés par Kate Tempest.

Au pied du sapin, une belle surprise : « Écoute La Ville Tomber », le premier roman de Kate Tempest. Cadeau réussi, il ne m’a pas fallu plus d’une semaine pour le terminer.

 

On la surnomme « The New Janis Joplin », mais ceci n’est qu’une affaire de physique. Originaire de Londres, Kate Tempest ou Kate Esther Calvert pour les intimes, s’est fait connaître pour son rap endiablé, enragé et toujours plus engagé.

Véritable artiste accomplie, elle est d’abord poétesse, puis dramaturge, romancière mais surtout rappeuse. Le tout se mélange un peu d’ailleurs, lorsqu’on lit son roman on l’entend presque rapper !

 

 

Elle a  à son actif deux albums, l’un sorti en 2014 –  Everybody Down, l’autre en 2016 –  Let Them Eat Chaos2018 fut un année productive pour la rappeuse, puisqu’elle publie un roman, un recueil de poésie Running Upon the Wire, suivie d’une pièce de théâtre Les Fracassés.. Qui sait, peut-être prépare t-elle un album ?

Pas de cris, pas d’emballement, elle reste simple mais tranchante avec des textes hachés et clairs. L’artiste attaque par ces mots, dénonce l’injustice, pointe du doigt la dérive sociétale sous tous ses aspects. Europe Is Lost, son morceau le plus connu, en est l’exemple parfait, son titre en dit déjà long : politique, Brexit, consommation, écologie, immigration… Elle répète ses mots, insiste : « the money, the money, the oil ».

Pour appuyer le tout, dans ses paroles, dans ses romans comme dans ses pièces de théâtre, Kate Tempest met en scène des personnages à la dérive, coincés dans des questionnements infinis, écrasés par le poids d’un monde peu réjouissant, peu compatissant. Elle aborde alors aussi la drogue, la solitude.

La rappeuse accompagne ses textes d’une musique très électronique, assez brutale, sans trop d’ornement. Résonnent alors seulement quelques rythmes répétitifs et notes de synthétiseurs. Textes, voix et musique s’accordent en osmose pour créer des atmosphères souvent anxiogènes, parfois excitées, parfois douces, mais toujours plus marquantes. L’intensité s’accentue, lorsque sur scène, elle s’agite presque machinalement, animée par le message de chaque morceau.

 

 

Vous l’aurez compris, Kate Tempest est la reine des mots, elle est maintenant reconnue dans le monde entier autant pour sa musique que pour ses écrits.

Malheureusement pas de concert prévu à Lyon dans les temps à venir. Mais vous avez une semaine pour voir sa dernière pièce de théâtre : Les Fracassés. Jouée jusqu’au 11 janvier au théâtre du Point Du Jour, la pièce mélange musique, cinéma, danse et théâtre. Tous les renseignement en cliquant juste ici  https://www.theatredescelestins.com/saison-2018-2019/spectacle/fracasses/