Pi Ja Ma et son bien nommé premier album : « Nice to Meet U ».

Après un premier EP « Radio Girl » sorti en 2016, Pi Ja Ma transforme l’essai avec le délicieux « Nice to Meet U ».

Qui se cache derrière l’intrigant pseudo Pi Ja Ma ? Au chant et à l’origine du projet : Pauline de Tarragon, rapidement rejoint par Axel Concato, créateur musical de l’univers enfantin et joyeux de Pi Ja Ma. Ayant participé à la Nouvelle Star en 2014, Pauline s’est vite échappée du show-biz’ pour monter son projet solo. Bardée de bonne humeur et de fausse naïveté, le désormais duo tease au fil des semaines un premier album grâce à plusieurs clips, dont le fantastique Family sorti il y a tout juste un mois. Afin de faire patienter ses fans, Pauline publie régulièrement des vidéos intitulées « Pi Ja Ma Show« , une sorte de coulisses de création de l’album, regroupant ainsi des covers, idées en vrac, créations, dessins… En bref, tout ce qui peut sortir de la tête d’un enfant. Le 18 janvier dernier, la jeune chanteuse livre son premier album qui comble pleinement les attentes.

 

 

Synthés en folie et pop psychée à la clé, « Nice to Meet U » est un concentré d’indie pop transpirant la joie. L’ouverture psychée qu’est Pixies, Sylphs and Fairies porte très bien son nom. La douce colère de I Hate You ouvre véritablement l’album en jetant les premières notes de cette pop si reconnaissable. L’album regorge de tubes pop à l’humeur joyeuse comme le dansant Ponytail, le fantastique Vertigo ou le déjà tube Radio Girl, titre issu du premier EP.

 

 

Au milieu de l’album surgit l’incontournable By the River, tout premier titre de Pi Ja Ma. Mélancolique et accompagné d’un clip, le titre est une vraie pépite. La deuxième partie de l’album contient la majorité des titres encore inconnus, absents des singles déjà disponibles. Dans la lignée des chansons précédentes, Tribulation parait la plus adaptée pour une promenade en forêt. Plus pop-rock et énervé, le titre I Oh I incorpore une énergie différente à l’album, plus tonique. Vient ensuite You and I, ballade romantique sublime. L’album se clôt sur Sugar Sugar, un titre lent et psyché, la boucle est bouclée.

 

 

Après avoir assuré la première partie de Superorganism sur leur tournée britannique ainsi que sur certaines dates françaises, on attend la suite des concerts de Pi Ja Ma, qui ne sauraient tarder après la sortie de cet album des plus convaincants. La pop made in France a de beaux jours devant elle.