Le jardin secret de Paillette

Jeune artiste aux mille éclats qui vient tout juste d’éclore au sein de la scène lyonnaise, Marie Robert, porte son brillant projet Paillette à bout de bras.

 

Un piano, une voix, il n’en faut pas plus à Paillette pour illuminer nos cœurs. En 2018, elle sortait un premier EP « To hide » dessinant alors les contours d’un univers mélancolique et intime bercé par une voix  troublante de sincérité. Quelque part entre Woodkid et Agnès Obel , Paillette nous livre une pop sombre à fleur de peau.

 

Hier soir, elle dévoilait « Blunt », extrait de son deuxième EP à paraître le 20 février prochain. Réalisé par Anne Laure Etienne et Peter Themoon, le clip nous invite dans le jardin secret de l’artiste fait de tapisseries fleuries et de scènes surréalistes. Dans une vidéo colorée et décalée, Paillette continue d’explorer les terres de la mélancolie.

 

Chez Paillette, pas de boules à facettes ni de strass artificiels mais un halo dans la nuit, une lumière aveuglante dans un ciel orageux. Chez Paillette on pleure en couleurs, on comble la douleur avec des fleurs.

 

 

Deuxième EP « Deal with it » à paraître le 20 février 2019.

 

Paillette se produira le 14 février au Fil (42) et le 8 mars prochain à la salle Léo Ferré (69).