Superpoze et Jacques : Le nouvel EP des deux modernisateurs de l’électro

L’un a composé des albums, des BO de films et des prods pour Lomepal. L’autre n’arrête pas de révolutionner la façon de faire de la musique. L’un paraît timide alors que l’autre joue le savant-fou-musicien. Gabriel Legeleux et Jacques Auberger, alias Superpoze et Jacques viennent de sortir un EP commun.

 

Venant d’univers musicaux aux antipodes de l’électro, les deux têtes brûlées livrent un EP haut en couleurs et long en durée (23 minutes pour seulement 3 titres).

L’EP s’ouvre sur Endless Cultural Turnover, un titre composé en duo. Ambient et futuriste, le morceau frôle les 9 minutes. Le titre mélange à merveille l’expérimentation de Jacques et l’ambiance planante de Superpoze. Le morceau nous fait voyager, donne le vertige grâce à son effet stéréo magistralement maîtrisé. Le deuxième morceau est signé Jacques. Natural Takeover approche les 8 minutes et révèle des airs de Dans la Radio ou autre tubes jacquesques. Aussi bon pour danser que pour planer au petit matin. Pour clore l’EP, The Corridor est signé Superpoze. Entre house et techno, le dernier morceau de l’EP est revigorant et laisse sur une note fraîche et dansante. 

 

Publié sur le label Pain Suprises (label abritant Petit Prince, Futuro Pelo ou encore Jabberwocky), l’EP confirme le génie des deux trublions de l’électro française.

Crédit photo : © D.R